itrust consulting › »
News
Acceuil / Société / Actualités / Un danger réel pour les dispositifs d’IdO: Le logiciel malveillant Mirai

Un danger réel pour les dispositifs d’IdO: Le logiciel malveillant Mirai

Au soir du 20 septembre, le code source du botnet Mirai[1] qui est responsable de la plus grande cyberattaque jamais effectuée utilisant et visant les dispositifs de l’IdO (Internet des objets) était publié. Les dispositifs intelligents de l’IdO interconnectent des dispositifs physiques comme des webcams, des thermostats, des capteurs avec des dispositifs qui collectent et échangent des données, et qui peuvent être contrôlés par les utilisateurs finaux à partir d’Internet. Le botnet Mirai a récemment été utilisé pour déployer une attaque DDoS (Distributed denial-of-service) générant plus de 620 Gb/s de trafic contre le site web du journaliste renommé américain Brian Krebs. Il est remarquable que malgré la quantité élevée de trafic généré, cette attaque ne se soit pas appuyée sur un amplificateur, mais ait utilisé des dispositifs IdO comme point d’entrée. Selon quelques prévisions[2], en 2016, plus de 6,4 milliards de dispositifs IdO seront connectés à Internet, avec une estimation de 20,7 milliards en 2020. Ces chiffres renversants combinés avec la publication du code source du botnet représentent un danger critique pour l’infrastructure IdO existante pour l’industrie, ainsi que pour les utilisateurs finaux. Dans le cadre du programme-cadre H2020, le projet biotope[3] vise à fournir un écosystème pour de tels dispositifs intelligents ciblant les aspects de sécurité. itrust consulting joue un rôle principal dans le développement de la solution de sécurité qui va protéger les dispositifs intelligents contre les cyberattaques potentielles. Une telle solution de sécurité va harmonieusement s’intégrer dans le cadre du projet biotope en fournissant une plateforme complète et sécurisée « System-of-System » pour les dispositifs d’IdO.

Liens : Analyse du code source Mirai sur AVCaesar Statistiques IdO Projet BioTope